Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
liendrapeaumarocain

avatar-blog-1307436360-tmpphpZLNPgY                    

      مسيرة النور     

    MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE

وزارة التربية الوطنية

DELEGATION CASA-ANFA

نيابة الدار البيضاء أنفا

SERVICE DE LUTTE CONTRE L'ANALPHABETISASION

مصلحة محاربة الأمية

ET L'EDUCATION NON FORMELLE

     والتربية غير النظامية     

Image du Blog chezmanima.centerblog.net

Departement

  • : محاربة الأمية والتربية غير النظامية
  • محاربة الأمية والتربية غير النظامية
  • : Blog bilingue(Arabe-Français)traitant divers sujets. articles éducatifs et instructifs qui sont en relation directe ou indirecte avec la lutte contre l'analphabétisation et l'éducation non formelle nationale ou internationale.
  • Contact

Profil

  • MILIANI RACHID
  • Résponsable du bureau du service de lutte contre l'analphabetisation et l'éducation non formelle à la délégation de l'enseignement CASA-ANFA
  • Résponsable du bureau du service de lutte contre l'analphabetisation et l'éducation non formelle à la délégation de l'enseignement CASA-ANFA

baretoil

baretoil

baretoil

44

baretoil

baretoil

baretoil

baretoil

baretoil

baretoil

Recherche

Archives

                                                                                                                                         

80 Morçeaux à découvrir

13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 09:02

Alors que le Maroc sort le grand jeu pour attirer plus d’investisseurs dans le pays et améliorer son climat d’affaire, (le Maroc a gagné 21 places dans le rapport Doing Business), il en fait, en revanche, beaucoup moins pour améliorer les conditions de vie de sa population, notamment en termes de distribution de revenu, santé et d’éducation. Le rapport du PNUD, publié hier, le place cette année à la 130ème place sur 184 pays alors qu’il était, l’année dernière, classé à la 114ème place sur 169 pays.

Contexte mondial

Avant de s’attarder plus longuement sur la situation du Maroc, attachons-nous tout d’abord aux tendances mondiales pour mieux comprendre le contexte dans lequel le Maroc évolue.

Le rapport du Programme des Nations Unies pour le Développement souligne qu’au niveau mondial, la distribution des revenus s’est dégradée, que de graves inégalités persistent entre les hommes et les femmes et que la destruction de l’environnement s’intensifie, entraînant des sécheresses ou des pollutions des étendues d’eau. Par conséquent, les malnutritions se multiplient.

Par ailleurs, le rapport souligne qu’1,5 milliards de personnes aujourd’hui n’ont pas accès à l’électricité. Le PNUD encourage vivement les pays à utiliser de plus en plus les énergies renouvelables pour préserver l’environnement et ainsi améliorer les conditions de vie des populations.

Enfin, le rapport souligne avec enthousiasme l’augmentation des pays démocratiques dans le monde grâce au printemps arabe. Il rappelle que près de 100 millions de personnes ont été libérées des régimes autocratiques mis en place depuis des décennies. Cependant, le PNUD reste prudent et ne souhaite pas se prononcer à l’heure actuelle pour savoir si les révoltes arabes vont permettre, au final, d’améliorer les conditions de vie des populations.

Blocage

Comme l’année dernière, le Maroc reste bloqué dans la catégorie des pays au développement humain moyen. Il est largement devancé par la Jordanie (95ème rang), l’Algérie (96), l’Egypte (113), Palestine (114), la Syrie (119). Le Maroc se retrouve non loin de l’Iraq classé à la 132ème place.

Les autres pays musulmans qui offrent un développement humain élevé sont les Emirats Arabes-Unis (30), le Qatar (37), l’Arabie Saoudite (56), la Libye (64), l’Iran (88), la Turquie (92) et la Tunisie (94).

Les champions du monde n’ont pas bougé d’un pouce. Il s’agit de la Norvège (1), l’Australie (2), Pays Bas (3), Etats-Unis (4) et Nouvelle-Zélande (5). La France est classée à la 20ème position. Les trois derniers de la classe sont, le Burkina Faso, le Libéria et le Tchad.

Les Marocains vivent plus longtemps

Néanmoins, il faut souligner que l'Indice de Développement Humain (qui se fonde sur l'espérance de vie, le niveau d'éducation et le niveau de vie), a grappillé quelques petits points au Maroc par rapport à l’année dernière. Il atteint 0.582 cette année contre 0.567 l’année dernière. Dans d’autres pays, il atteint par exemple 0.698 pour l’Algérie et la Tunisie ou 0.760 pour la Libye.

Le rapport souligne que le Maroc fait parti des cinq pays arabes et des dix meilleures progressions générales à avoir amélioré son IDH depuis 1970.

Une augmentation due à l’espérance de vie qui s’allonge un peu plus chaque année. Un bon point pour le Maroc. A noter qu’au cours des 40 dernières années, l’espérance de vie au Maroc a augmenté de 20 ans. En 2011, l’espérance de vie est de 72.2 contre 71.8 années en 2010.

Dans la liste des bons points, le rapport souligne que le Maroc fait partie des 10 pays les plus performants qui ont permis à leur population la plus pauvre d’avoir accès à l’eau et à l’assainissement.

Les Zimbabwéens dépassent les Marocains

Par contre, l’un des gros points faibles du Maroc reste encore et toujours l’éducation. Elle ne fait, hélas, toujours pas partie des priorités du gouvernement. C’est ce qui empêche le Maroc de faire mieux dans le classement. La durée moyenne de scolarisation n’a pas bougé d’un pouce depuis l’année dernière. Elle est toujours de 4.4 années. Le Maroc fait beaucoup moins que d’autres pays arabes.

Par exemple, en Tunisie et en Turquie, elle est de 6.6 années, en Jordanie de 8.6 années, en Algérie de 7 années.

Le comble est que certains pays classés dans la catégorie des pays à développement humain faible font même mieux que le Maroc en terme de scolarisation. Au Pakistan, la durée moyenne de scolarisation est de 4.9 années, au Cameroun et au Lesotho 5.9, en Zambie, elle est de 6.5 et au Zimbabwe de 7.2 années, alors que ce dernier est classé à la 173ème place du classement général.

Par ailleurs, les chiffres du rapport souligne également que le pouvoir d’achat des Marocains a baissé en un an. Le Revenu National par Habitant atteint cette année 4196 dollars PPA (Parité de Pouvoir d'Achat) contre 4628 dollars PPA en 2010, une baisse de 432 dollars PPA.

Inégalité entre genres

Autre faiblesse du royaume : sa forte inégalité entre les hommes et les femmes. Le rapport rappelle que 6.7% des sièges du Parlement sont occupés par des femmes. Pas de changement depuis l’année dernière. D’autres pays font beaucoup mieux que le royaume. Par exemple en Irak,  25.2% des sièges sont détenus par des femmes, 42.7% en Afrique du Sud, 9.1% en Turquie et au Congo, 12% en Jordanie ou encore 7% en Algérie.

D’autre part, le taux d’activité de la population active chez les Marocaines est de 26.2%, contre 60% chez les Brésiliennes, 31.9 chez les Iraniennes, 37.2 chez les Algériennes et 70% chez les Gabonaises.

Taux de mortalité maternelle élevée

Il ne faut pas oublier également que trop de femmes marocaines meurent encore aujourd’hui en donnant naissance à leur enfant. Les principales raisons à cela est le manque d’accès aux hôpitaux, aux soins mais aussi le manque de personnes qualifiées lors des accouchements, surtout dans les zones rurales.

Le rapport souligne que le taux de mortalité maternelle en 2008 pour le Maroc est de 110 pour 100 000 naissances. Un taux qui diminue doucement mais sûrement au Maroc grâce aux différentes politiques menées par le ministère de la santé depuis 2008. D’ailleurs, baisser le taux de mortalité maternelle est l’un des 15 Objectifs du Millénaire qui donne le plus de fil à retordre au Maroc. Le pays devra faire passer ce taux à 83 pour 100 000 naissance en 2015. A titre de comparaison, ce taux atteint 60 en Tunisie, 64 en Libye, 24 en Arabie Saoudite, 75 en Irak, 8 en France ou encore 3 en Irlande.

Trop d’analphabètes

Se développer passe également par encourager sa population à savoir lire et écrire. Hélas, le Maroc doit faire beaucoup de progrès dans ce domaine.

D’après le rapport, le taux d’alphabétisation des adultes atteint les 56.1% au Maroc. Bon nombre de pays arabes et africains dépassent largement les Marocains : la Jordanie (92.2%), l’Egypte (66%), l’Angola (70%), le Rwanda (70%), le Soudan (70.2%) et même le Libéria (59.1%), l’un des trois plus mauvais élèves du classement général.

Partager cet article

Repost 0

commentaires



baretoil

Image du Blog bullies.centerblog.net

baretoil

http://www.alphamaroc.com/dlca/templates/dlca1/images/header.jpg

baretoil

منبر التواصل

baretoil