Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
liendrapeaumarocain

avatar-blog-1307436360-tmpphpZLNPgY                    

      مسيرة النور     

    MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE

وزارة التربية الوطنية

DELEGATION CASA-ANFA

نيابة الدار البيضاء أنفا

SERVICE DE LUTTE CONTRE L'ANALPHABETISASION

مصلحة محاربة الأمية

ET L'EDUCATION NON FORMELLE

     والتربية غير النظامية     

Image du Blog chezmanima.centerblog.net

Departement

  • : محاربة الأمية والتربية غير النظامية
  • محاربة الأمية والتربية غير النظامية
  • : Blog bilingue(Arabe-Français)traitant divers sujets. articles éducatifs et instructifs qui sont en relation directe ou indirecte avec la lutte contre l'analphabétisation et l'éducation non formelle nationale ou internationale.
  • Contact

Profil

  • MILIANI RACHID
  • Résponsable du bureau du service de lutte contre l'analphabetisation et l'éducation non formelle à la délégation de l'enseignement CASA-ANFA
  • Résponsable du bureau du service de lutte contre l'analphabetisation et l'éducation non formelle à la délégation de l'enseignement CASA-ANFA

baretoil

baretoil

baretoil

44

baretoil

baretoil

baretoil

baretoil

baretoil

baretoil

Recherche

Archives

                                                                                                                                         

80 Morçeaux à découvrir

16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 13:02

#

Forte de son franc succès qui va grandissant d’une année à l’autre, l’initiative royale «Un million de cartables», dont S.M. le Roi Mohammed VI a donné le coup d’envoi ce mercredi à Rabat au titre de l’année scolaire 2012-2013, se fixe, pour la cinquième année consécutive, des objectifs de taille aussi bien en termes d’élèves ciblés que de moyens financiers mobilisés.

L’opération profitera, cette année, à quelque 3 898 000 élèves (89% inscrits en cycle primaire et 11% en cycle secondaire collégial), issus de familles nécessiteuses, dont 61% vivent en milieu rural et 39% en milieu urbain, pour un coût d’environ 350 millions de DH (contre 323 millions de DH pour la rentrée de 2011-2012).

Vu la portée stratégique de cette action qui concerne un domaine placé au centre des priorités de la nation, l’ensemble des intervenants dans le secteur et des acteurs socioéconomiques se mobilisent pour l’accompagner financièrement. L’opération est principalement soutenue par le ministère de l’Économie et des finances qui y participe à hauteur de 250 MDH, par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) qui y apporte une contribution de 40 MDH, l’Office chérifien des phosphates (OCP) dont la contribution s’élève à 15 MDH et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (10 MDH).

Participent également au financement de cette initiative le Crédit Agricole et la Fondation
Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation et de la formation, qui apportent chacun 5 MDH, l’Office national de l’eau potable (ONEP), avec un soutien de 3 MDH, l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du sud du Royaume (2 MDH), tandis que 23 MDH proviennent d’autres partenaires (collectivités locales, banques...).

L’initiative, qui se donne pour principaux objectifs d’accélérer la généralisation de l’enseignement (deuxième Objectif du millénaire pour le développement, OMD) et de réduire le taux d’abandon scolaire, accorde la priorité au monde rural où ce taux reste le plus élevé. Tous les élèves inscrits en première année de l’enseignement primaire ont droit à des kits complets, consistant en des cartables, des manuels et des fournitures scolaires. Mais à partir de la deuxième année du primaire, le contenu des kits est déterminé en fonction des milieux de vie des bénéficiaires, avec une tendance à privilégier les élèves ruraux. En deuxième et troisième années du cycle secondaire collégial, seuls les élèves issus du milieu rural sont éligibles à l’aide.
À côté du programme Tayssir (qui apporte un soutien financier direct aux familles des élèves), l’initiative «Un million de cartables» a permis, depuis son lancement par S.M. le Roi
Mohammed VI, en 2008, une nette amélioration des indicateurs de la scolarité. Selon des chiffres présentés en août dernier par le chef du gouvernement, le taux de scolarisation des enfants âgés de 6 à 11 ans est ainsi passé de 91,4% à 97,9% entre les années scolaires 2007-2008 et 2011-2012, alors que les taux d’abandon et d’échec scolaires ont baissé respectivement de 4,6% à 3,6% et de 12,7% à 8,2% durant la même période.

De par la sollicitude royale dont elle fait l’objet, les objectifs à la fois ambitieux et réalistes qu’elle s’assigne, son respect des règles de la bonne gouvernance et la synergie qu’elle a réussi à enclencher entre les différents acteurs concernés par la question de l’éducation, l’initiative royale «Un million de cartables» est le modèle-type de l’action solidaire efficace et bien ciblée, favorisant la justice sociale, l’égalité des chances et la mobilisation sociétale autour d’un secteur d’une si grande importance pour l’avenir du pays.

Repost 0
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 12:44

SM le Roi donne à Rabat le coup d'envoi officiel de la rentrée scolaire 2012-2013 et lance l'initiative royale Un million de cartables  SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a donné, mercredi à l'école "Ahmed Cherkaoui" à Rabat, le coup d'envoi officiel de la rentrée scolaire 2012-2013, et lancé l'initiative royale "Un million de cartables" qui bénéficiera cette année à près de 4 millions d'élèves.

La rentrée scolaire 2012-2013 présente un caractère particulier eu égard aux Hautes orientations royales énoncées par le Souverain dans Son discours à la Nation à l'occasion du 59ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple et portant sur une réhabilitation de l'école publique et une mise à niveau de l'enseignement privé dans un esprit de synergie et de complémentarité.

La réhabilitation du système d'éducation, érigée en tête des priorités nationales, "se doit non seulement d'assurer l'accès égal et équitable à l'école et à l'université pour tous nos enfants, mais également de leur garantir le droit à un enseignement de qualité, doté d'une forte attractivité et adapté à la vie qui les attend", avait affirmé le Souverain.

Cette réhabilitation, voulue par SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, se doit également de permettre aux jeunes d'affûter leurs talents, de valoriser leur créativité et de s'épanouir pleinement, pour qu'ils puissent remplir les obligations de citoyenneté qui sont les leurs, dans un climat de dignité et d'égalité des chances, et pour qu'ils apportent leur concours au développement économique, social et culturel du pays.

C'est également dans le cadre de ces efforts de réhabilitation que s'inscrit l'initiative royale "Un million de cartables", lancée par le Souverain en 2008 et visant à donner une forte impulsion à la généralisation de l'enseignement fondamental et à l'affirmation de son caractère obligatoire, de sorte à garantir l'égalité des chances en matière d'enseignement et à lutter contre le phénomène de décrochage scolaire.

Cette initiative, qui mobilise cette année des investissements de l'ordre de 350 millions de dirhams, concerne l'ensemble des provinces et préfectures du Royaume et profite aux élèves de l'enseignement primaire et collégial, avec une priorité accordée à ceux du monde rural (61 pc). Elle s'inscrit dans une démarche solidaire, axée sur la consolidation de la dimension sociale des réformes profondes en cours dans plusieurs secteurs clés qui touchent directement le quotidien des citoyens.

L'initiative "Un million de cartables" s'inscrit notamment dans le cadre de la stratégie nationale de soutien social aux enfants scolarisés et leurs familles, dotée cette année d'une enveloppe budgétaire de 1,821 milliard de dirhams. Cette stratégie comprend également un programme de soutien financier "Tayssir" (620 millions DH), ainsi que des programmes d'amélioration du transport scolaire (66 millions DH) et des services des cantines et des internats (785 millions DH).

A cette occasion, SM le Roi a visité deux classes de l'enseignement préscolaire, une classe multimédia, une classe de l'enseignement amazigh et deux classes de la 1ère et 2ème année de l'enseignement primaire. Le Souverain a ensuite procédé à la remise symbolique de cartables et de manuels scolaires au profit de dix élèves de l'école Ahmed Cherkaoui de Rabat et de dix élèves du collège "Houdrane" de la commune rurale Houdrane (province de Khémisset).

Par la suite, le Souverain a posé pour une photo souvenir avec les cadres de l'école Ahmed Cherkaoui et ceux de l'académie régionale de l'éducation et de la formation de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer.

Repost 0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 13:28

imager (2)

Sa Majesté le Roi donne une forte impulsion aux programmes de l’INDH

Le Souverain a inauguré un complexe sociosportif de proximité intégré au quartier Sidi Brahim (préfecture de Fès), un centre de formation et de qualification de la femme dans la commune rurale de Ouled Taib, un complexe socio-éducatif dans la commune rurale d’Ain Beida, et un centre social de proximité «Al Karama» dans la commune rurale de Aïn Chkef (province de Moulay Yaâcoub), réalisés pour un investissement global de près de 16 millions de dirhams.

La concrétisation de ces projets, qui visent le développement des activités sportives, le renforcement des équipements de proximité, la promotion des conditions des femmes et des jeunes filles et l’amélioration du cadre de vie des populations locales, procède de la vision du Souverain qui place l’élément humain au centre des grands chantiers lancés au niveau du Royaume. En effet, le complexe sociosportif de proximité intégré ambitionne le développement des aptitudes sportives et artistiques des enfants et des jeunes, la lutte contre la délinquance et le décrochage scolaire et l’intégration socioculturelle et sportive des populations cibles à travers un large accès aux équipements et services de base. Pour ce qui est du centre de formation et de qualification de la femme de Ouled Taib, il s’assigne pour objectifs la formation des femmes dans des métiers locaux générateurs de revenus et d’emplois (arts culinaires, coupe et couture, broderie, coiffure et esthétique, informatique…), l’alphabétisation féminine, l’écoute, l’orientation et l’intégration socio-économique des femmes en situation précaire.

Le complexe socio-éducatif de la commune rurale de Aïn Beida vise, quant à lui, la formation et la qualification des jeunes, l’encadrement des jeunes porteurs de projets générateurs de revenus, ainsi que la promotion du bénévolat et du volontariat chez les populations cibles et les associations de la commune. En ce qui concerne le centre social de proximité «Al Karama» dans la commune rurale de Aïn Chkef (province de Moulay Yaâcoub), il est dédié à l’alphabétisation des femmes, la promotion des activités génératrices de revenus et l’encadrement socio-éducatif des jeunes et des enfants.

En outre, la province de Moulay Yaâcoub connaît, au titre de la période 2011-2013, la réalisation de 181 projets INDH, pour un investissement global de 51,36 millions de dirhams. L’INDH y contribue à hauteur de 46,05 millions de DH. Bénéficiant à plus de 94 000 personnes, ces projets s’inscrivent dans le cadre des trois programmes de l’INDH, à savoir le programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural, le programme de lutte contre la précarité et le programme transversal.

À cette occasion, S.M. le Roi, que Dieu l’assiste, a remis les clés d’une unité mobile pour soins dentaires au profit des écoliers de l’ensemble de la province de Moulay Yaâcoub, ainsi que les clés de quatre véhicules pour le transport scolaire au profit des communes rurales de Sbaa Rouadi, Mkess, Sebt Loudaya et Sidi Daoud. Ces équipements ont été acquis dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain pour un investissement global de près de 2,7 millions de dirhams. Les différents projets INDH, inaugurés par S.M. le Roi, procèdent d’une approche participative impliquant les acteurs de la société civile et viennent confirmer de nouveau le caractère ouvert et permanent de ce chantier de grande envergure.

Repost 0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 13:17

sm_le_roi-_indh-sefrou-m_0

 En effet, S.M. le Roi a procédé à l’inauguration du Centre provincial d’hémodialyse et de contrôle des maladies chroniques de Sefrou, ainsi qu’à la remise de plusieurs équipements acquis dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et destinés à la promotion des activités génératrices de revenus (AGR), au soutien de l’action associative, à la lutte contre l’abandon scolaire et au développement de la pratique sportive.

Mobilisant des investissements de l’ordre de 12,2 millions de dirhams, le nouveau centre provincial d’hémodialyse et de contrôle des maladies chroniques contribuera à l’amélioration des prestations sanitaires offertes aux personnes souffrant d’insuffisance rénale et au désengorgement du service de néphrologie du Centre hospitalier universitaire Hassan II de Fès. Il permettra également aux personnes dépourvues de moyens d’accéder à des services de soins de qualité.
Fruit d’un partenariat entre l’INDH, le ministère de la Santé et le Conseil de la région de Fès-Boulemane, le centre d’hémodialyse de Sefrou, doté d’un matériel et d’équipements modernes, pourra accueillir jusqu’à 120 patients par jour. Il comprend 23 générateurs de dialyse, une salle de traitement des malades à risque, une salle pour le traitement d’eau et une autre pour le diagnostic des maladies chroniques, en plus d’espaces d’accueil et de repos des patients.

À cette occasion, S.M. le Roi a remis une ambulance au profit du centre provincial d’hémodialyse et de contrôle des maladies chroniques de Sefrou. Le Souverain a également procédé à la remise d’équipements de production des endives au profit de la Coopérative agricole COFLEC de production de fruits et légumes d’Imouzzer Kandar, un minibus au club sportif de hand-ball de Sefrou, deux véhicules de transport scolaire au profit des communes rurales de Azzaba et Laanoucer, des ovins de race Timehdit à la coopérative agricole Ahl Annajah de la commune rurale Ahl Sidi Lahcen, ainsi que des équipements divers pour l’organisation des fêtes au profit de la coopérative Afrah Bladi. Ces équipements, acquis dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain pour un investissement global de près de 3 millions de dirhams, ambitionnent l’amélioration des revenus des membres des coopératives bénéficiaires. Ils traduisent l’esprit même de l’INDH, s’inspirant de la philosophie royale qui vise la lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale à travers l’appui à la création de microprojets, la dynamisation des coopératives et l’encouragement de l’initiative privée. Ils permettront, en effet, aux personnes bénéficiaires d’intégrer le circuit économique, d’accéder au marché du travail et de participer à la vie active.

Dans le cadre de l’INDH, la province de Sefrou connaît, au titre de la période 2011-2013, la réalisation de 121 projets, pour un investissement global de 57 millions de dirhams. L’INDH y contribue à hauteur de 31,3 millions de DH. Bénéficiant à plus de 62 000 personnes, ces projets s’inscrivent dans le cadre des quatre programmes de l’INDH, à savoir le programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural, le programme de lutte contre la précarité, le programme transversal et le programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain. Quelque 60 projets AGR ont été réalisés au titre de la période 2011-2013 au niveau de la province au profit de 236 personnes. À fort impact social, ces projets ont nécessité une enveloppe budgétaire globale de 5,6 millions de dirhams, avec un apport de l’INDH à hauteur de 3,38 millions de DH.
Ces différents projets procèdent d’une approche visant à répondre aux besoins des populations ciblées en y associant les parties bénéficiaires et les acteurs locaux, en mobilisant des budgets de fonctionnement réguliers et en assurant la convergence avec les programmes sectoriels, selon une vision intégrée aux retombées sociales bénéfiques.

Repost 0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 13:06

SM le Roi lance les travaux de réalisation du nouveau site industriel intégré de Safi d'un investissement de 30 milliards DHs

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, a procédé jeudi dans la province de Safi au lancement et à l’inauguration de différents projets INDH touchant les domaines social, sportif et culturel et visant à enclencher une forte dynamique de développement au niveau de la province.

Le Souverain a en effet procédé à l’inauguration d’un complexe commercial et administratif dédié aux canotiers du port de Safi, d’un centre sociosportif de proximité intégré et de la Cité des arts et de la culture de Safi, ainsi qu’au lancement de la construction d’un centre de formation et de qualification pour femmes, de trois Dar Attaliba, d’une maison de culture, d’un espace pour tuiliers, d’un village des artisans potiers, d’un complexe sportif et de cinq terrains de football de proximité.
Mobilisant des investissements de l’ordre de 176,5 millions de dirhams (MDH), ces différents projets visent notamment l’amélioration des conditions socio-économiques des femmes, la lutte contre la déperdition scolaire, le développement des secteurs de la pêche, de l’artisanat et du sport et la promotion des activités culturelles au niveau de la région.

La ferme volonté de S.M. le Roi de promouvoir le secteur de l’artisanat et d’améliorer les conditions de travail des artisans s’est ainsi traduite par le lancement par le Souverain de la construction d’un village des artisans potiers à Safi (52,5 MDH) et d’un espace pour tuiliers à la commune rurale Saadla (5,4 MDH). Destiné à la promotion des conditions de production et de commercialisation des produits locaux, le futur village des artisans-potiers tend également vers une intégration de la dimension environnementale dans les procédés de production, une mise à niveau des entreprises œuvrant dans le domaine de la poterie et une amélioration des revenus des artisans. Ce projet consistera en la construction de 110 ateliers, du siège de la chambre d’artisanat, de salles d’exposition, ainsi que l’acquisition des équipements de travail nécessaires. L’espace pour tuiliers est destiné, quant à lui, à la valorisation de la production des tuiles locales et à l’organisation de ce secteur qui fait la renommée de la région.

Le secteur de la pêche n’est pas en reste. Le Souverain a ainsi procédé à l’inauguration d’un complexe commercial et administratif au profit des canotiers du port de Safi, réalisé dans le cadre de l’INDH pour un investissement global de 12,4 MDH. Ce projet, qui a consisté en la réalisation de 910 magasins et de locaux administratifs équipés, vise l’organisation et l’amélioration des conditions de travail des canotiers du port.
Le lancement par le Souverain de la construction d’un centre de formation et de qualification pour femmes (3,5 MDH) et de trois Dar Attaliba (3,43 MDH) dans les communes rurales de Lamaachate, Moul El Bergui et Sidi Ettiji est une illustration parfaite de la sollicitude royale envers le secteur de la formation. Le futur centre de formation et de qualification pour femmes dispensera des formations au profit des femmes et des jeunes filles dans divers métiers (couture, coiffure, art culinaire, artisanat, informatique), comme il contribuera à la promotion de l’enseignement préscolaire. Les trois Dar Attaliba constitueront, pour leur part, des espaces d’accueil, d’accompagnement et d’épanouissement des jeunes filles issues de familles rurales nécessiteuses, le but étant de lutter contre la déperdition scolaire et d’encourager la scolarisation des filles en milieu rural.

L’infrastructure sociosportive de la ville de Safi s’est vue également renforcée à la faveur du centre sociosportif de proximité intégré inauguré par le Souverain, et du complexe sportif et des cinq terrains de football de proximité lancés à cette occasion. D’un coût de plus de 4,3 MDH, le centre sociosportif de proximité ambitionne le développement des aptitudes sportives et artistiques des enfants et des jeunes, la lutte contre la délinquance juvénile et le décrochage scolaire et l’intégration socioculturelle et sportive des populations cibles à travers un large accès aux équipements et services de base.

Le complexe sportif (24 MDH) comportera notamment une piscine olympique, quatre courts de tennis, une salle couverte omnisports (aire de jeux, gradins d’une capacité d’accueil de 2 698 places), une piscine pour enfants et un espace de restauration. Pour ce qui est des cinq terrains de football de proximité, ils devront contribuer au renforcement de l’infrastructure sportive au niveau des quartiers ciblés et à l’incitation des jeunes à la pratique du sport.

À vocation éducative et culturelle, la Cité des arts et de la culture, inaugurée par le Souverain, ne manquera pas d’améliorer l’accès de la population locale aux structures d’animation culturelle et artistique, comme elle servira de cadre propice à l’émergence et à la promotion de nouveaux talents. Réalisée par le conseil régional de Doukkala-Abda pour un coût global de 41 MDH, la nouvelle structure culturelle comporte notamment un théâtre, un conservatoire de musique, des salles de projection, de conférences, de fêtes et d’exposition et des espaces verts.

Toujours dans le cadre de la promotion des activités culturelles, S.M. le Roi a procédé au lancement de la construction d’une Maison de la culture, l’objectif étant de favoriser le maillage culturel du territoire et d’améliorer l’accès des populations défavorisées aux activités culturelles. Doté d’une enveloppe budgétaire de 5 MDH, financée par l’INDH, ce projet comportera un théâtre de plein air, une salle polyvalente, deux salles de lecture, une salle multimédia et une autre dédiée aux activités culturelles et artistiques.

À cette occasion, S.M. le Roi a remis symboliquement les clés à 10 bénéficiaires du projet du complexe commercial et administratif réalisé au profit des canotiers du port de Safi. Le Souverain a également procédé à la remise de 10 minibus de transport scolaire au profit de communes rurales de la province et de cinq minibus de transport sportif au profit d’équipes sportives locales.

Dans le cadre de l’INDH, la province de Safi connaît, au titre de la période 2011-2013, la réalisation de 372 projets, pour un investissement global de plus 185,2 millions de dirhams. L’INDH y contribue à hauteur de 118,8 millions de DH. Ces projets s’inscrivent dans le cadre des quatre programmes de l’INDH, à savoir le programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural, le programme de lutte contre la précarité, le programme transversal et le programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain. La concrétisation de ces différents projets confirme l’intérêt particulier qu’accorde S.M. le Roi aux projets de l’INDH, en assurant personnellement le suivi de l’exécution et de l’avancement de ces programmes. Elle témoigne également du caractère ouvert et permanent de ce chantier de règne.

Repost 0
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 15:44

  أمير المؤمنين يعطي بمراكش انطلاقة برنامج محو الأمية بالمساجد برسم الموسم الدراسي 2012- 2013

أشرف أمير المؤمنين صاحب الجلالة الملك محمد السادس٬ نصره الله٬ أمس٬ عقب أداء صلاة الجمعة بمسجد "أريحا" بمراكش٬ على إعطاء انطلاقة برنامج محو الأمية بالمساجد برسم الموسم الدراسي 2012- 2013.
وكان هذا البرنامج أطلق تنفيذا للتوجيهات الملكية السامية الواردة في خطاب 20 غشت 2000 بمناسبة الذكرى 47 لثورة الملك والشعب٬ والذي أمر فيه جلالته بأن "تفتح المساجد لدروس محو الأمية الأبجدية والدينية والوطنية والصحية وذلكم وفق برنامج محكم مضبوط كلفنا وزارة الأوقاف والشؤون الإسلامية بتنفيذه".
ومكنت هذه المبادرة٬ التي تعكس العناية الخاصة التي ما فتئ جلالة الملك يوليها لتطوير العنصر البشري٬ المساجد من تحقيق الريادة في مجال التربية والتكوين٬ إلى جانب دورها في بناء مجتمع ديمقراطي وحداثي ومنفتح ومتقدم٬ مبني على نبذ الإقصاء والتهميش ومحاربة الفقر والجهل.
وبهذه المناسبة٬ قدم وزير الأوقاف والشؤون الإسلامية، أحمد التوفيق٬ بين يدي جلالة الملك٬ حصيلة وآفاق برنامج محو الأمية بالمساجد.
وأكد الوزير أن هذا البرنامج حقق نتائج وإنجازات طيبة فاقت ما سطر لها، بفضل الرعاية الفعلية لجلالة الملك٬ مبرزا أن العشرية الأولى من تنفيذ برنامج محو الأمية بالمساجد (2000- 2010)، مكنت من تحرير 635 ألفا و209 مواطن ومواطنة من أفة الأمية٬ في حين أن عدد المسجلين بلغ خلال هذه الفترة 921 ألفا و594 شخصا٬ 36 في المائة منهم بالعالم القروي.
وأضاف التوفيق أن وزارة الأوقاف والشؤون الإسلامية تعتزم جعل أزيد من مليون شخص يستفيدون من المخطط الخماسي لبرنامج محو الأمية بالمساجد (2011- 2016)٬ مشيرا إلى أن 380 ألف شخص استفادوا من برنامج محو الأمية خلال الموسمين الدراسيين 2010-2011 و2011- 2012.
وأوضح أنه بفضل جهود مختلف المتدخلين٬ جرى تحقيق نسبة نجاح بلغت أكثر من 86 في المائة خلال السنة الأولى.
وأبرز الوزير أن عدد المساجد المجهزة بالمعدات الديداكتيكية لاحتضان الدروس ارتفع من 200 مسجد سنة 2000 إلى 3846 مسجدا سنة 2012، مشيرا إلى أن هذا الارتفاع واكبته زيادة في عدد مؤطري الدروس بالمساجد وعدد المنسقين والمستشارين التربويين.
وفي إطار الرعاية السامية الموصولة التي يحيط بها أمير المؤمنين صاحب الجلالة الملك محمد السادس٬ أيده الله٬ هذا البرنامج٬ قام جلالته بتسليم جوائز وشهادات تقديرية للمتفوقين في برنامج محو الأمية بالمساجد على الصعيد الوطني.
ويتعلق الأمر بكل من زينب الهبطي(القنيطرة)٬ ونعيمة أمين (جرسيف)٬ ومحجوبة العماري (زاكورة)٬ وفتيحة جوال(سيدي بنور)٬ ومريم الكنتامي( الداخلة)٬ ونعيمة إيتوني (شفشاون)٬ وفاطمة كرشمان (طانطان)٬ وزبيدة السكوري (خنيفرة) وإلهام حرماش)٬ (مليكة فريح) الدارالبيضاء.

Repost 0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 20:03

Casablanca- SM le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince héritier Moulay El Hassan, a inauguré, dans la préfecture d'arrondissements de Casablanca-Anfa, un centre pour personnes âgées, réalisé dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) pour un coût global de 8,29 millions de dirhams (MDH).

Après avoir dévoilé la plaque commémorative et coupé le ruban symbolique, le Souverain a effectué une tournée à travers les dépendances de cette structure à vocation sociale, dont la création s'inscrit dans le cadre du programme de lutte contre la précarité.

D'une capacité d'accueil quotidienne de 180 personnes âgées, et érigé sur une superficie de 420 m2, ce centre offre aux bénéficiaires des espaces pour l'exercice d'activités culturelles, religieuses, médicales, de sensibilisation, de formation, d'alphabétisation et de divertissement.

Ce centre comporte ainsi des salles de formation, d'écoute, de lutte contre l'analphabétisme, de lecture, de prière et de consultation médicale, outre des espaces d'accueil et de jeux, des dépendances administratives et sanitaires et des locaux commerciaux créés pour permettre au centre de disposer de revenus fixes consacrés à sa gestion.

Cette nouvelle structure, dont l'administration se trouve confiée à l'association "Hiwar", est le fruit d'un partenariat entre l'INDH (4,05 MDH), la Commune urbaine (800.000 DH), l'arrondissement d'Anfa (2,64 MDH), l'association "Moubadara" (400.000 DH) et le ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité (400.000 DH).

A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur le bilan des programmes de l'INDH au niveau de la préfecture d'arrondissements de Casablanca-Anfa au titre de la période 2005-2009, et qui concernent 306 projets dotés d'une enveloppe budgétaire totale de 118,779 MDH.

L'initiative nationale pour le développement humain y contribue à hauteur de 67,407 MDH.

Bénéficiant à 107.000 personnes, ces projets, réalisés en partenariat avec 238 associations, se répartissent entre le programme horizontal (72 projets), le programme de lutte contre l'exclusion sociale (222 projets) et le programme de lutte contre la précarité (32 projets).

Ces projets se répartissent selon leur année de programmation entre treize au titre de 2005, 84 au titre de l'année 2006, 64 au titre de 2007, 74 au titre de 2008 et 71 projets en 2009.

Concernant les projets programmés au titre de l'année 2010, dotés d'un investissement global de 10,802 MDH, ils concernent le programme horizontal (1,98 MDH), le programme de lutte contre l'exclusion sociale en milieu urbain (4,80 MDH) et le programme de lutte contre la précarité et la marginalisation (4,02 MDH).

Ces programmes ont essentiellement pour objectif de venir en appui aux femmes et aux jeunes en vue de favoriser leur accès aux prestations et équipements de base et de favoriser leur intégration socio-économique, tout en accordant la priorité aux catégories sociales en situation de précarité.

Ils procèdent d'une approche visant à répondre aux besoins des populations ciblées et à garantir la continuité des projets en y associant les parties bénéficiaires et les acteurs locaux, en mobilisant des budgets de fonctionnement réguliers et en assurant la convergence avec les programmes sectoriels, selon une vision intégrée aux retombées bénéfiques sur la population.

A cette occasion, le wali de la région du Grand Casablanca et gouverneur de la préfecture de Casablanca, M. Mohamed Halab, a remis à SM le Roi un ouvrage sur les projets adoptés dans le cadre de l'INDH au titre de la période 2005-2009, sous le titre "L'INDH : Un chantier de règne ouvert sur l'avenir".

Faire un blog - Depot de commentaire

Repost 0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 21:46

SM le Roi remet le Prix Mohammed VI aux majors du programme de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées

 SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, que Dieu L'assiste, a procédé, vendredi à la mosquée Lamsalla à Casablanca, à la remise du Prix Mohammed VI aux majors du programme national de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées au titre de l'année scolaire 2009-2010.

- Le Souverain prend connaissance du bilan du programme décennal de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées (2000-2010).

Le Souverain a ainsi remis des Prix en numéraire et des attestations de mérite à Lahcen Madi (Azilal), Halima Rahili (Rehamna) Amal Lakhder (Moulay Yaâcoub) Rachida Bahni (Laâyoune), Khadija Chakrida (Salé).

SM le Roi a, à cette occasion, pris connaissance du bilan du programme décennal de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées (2000-2010) qui a bénéficié à un total de 922.000 personnes, avec une progression du nombre des bénéficiaires qui est passé de 1.040 personnes au titre de l'année scolaire 2000/2001 à 190.000 en 2009/2010.

Suite au discours royal du 18 mai 2005, le ministère des Habous et des affaires islamiques s'était fixé pour objectif l'alphabétisation de 500.000 personnes durant la période 2005-2010 dans le cadre du projet gouvernemental visant l'alphabétisation de 5.000.000 de personnes.

Pour l'année scolaire 2009/2010, le nombre des inscrits a atteint 190.235, dont 125.743 ont passé avec succès les examens, soit un taux de réussite de 83,9 pc.

Quelque 3.757 mosquées participent à ce programme supervisé par 4.238 cadres et 324 conseillers pédagogiques.

 

Repost 0



baretoil

Image du Blog bullies.centerblog.net

baretoil

http://www.alphamaroc.com/dlca/templates/dlca1/images/header.jpg

baretoil

منبر التواصل

baretoil